"Liberté économique et progrès social", dernier bulletin trimestriel en date.

 

Liberté économique et progrès social est le bulletin trimestriel d'information et de liaison des libéraux.

 

Il comporte des articles de fond sur les problèmes économiques et sociaux avec les signatures régulières de Florin Aftalion, Fred Aftalion, Axel Arnoux, Antoine Cassan, Victoria Curzon-Price, Georges Lane, Bertrand Lemennicier, Henri Lepage, Robert Lozada, Philippe Nemo, Pascal Salin, etc.

 

Ambroise Cousin, entre autres, passe en revue les ouvrages récemment publiés dans une rubrique intitulée "Lire libéral".

 

Autre rubrique : "Bonnes feuilles" reprend les meilleurs extraits.


Le bulletin donne enfin le compte-rendu des rencontres et manifestations organisées par l'ALEPS.

 

 

. Troisième trimestre 2017, n°160.

                             

Sommaire.

 

AVANT-PROPOS

 

 

Les sociétés dites primitives reconnaissaient à chaque individu ses qualités propres mais refusaient qu'il puisse pour autant prétendre dominer l'autre et encore moins les autres : donc, pas de chef !

C'est le moyen radical d'éviter les clivages dominants/dominés.

Comment, depuis l'ère de ces peuples premiers, soucieux d'égalité politique, l'Etat – ce lieu de pouvoir et de fractures - a-t-il fini, au fil des siècles, par émerger puis s'imposer dans le monde actuel ? C'est une longue histoire que nous compte-lai dans une brillante étude, Christian MICHEL (p. 2).

 

Après cette plongée vertigineuse dans l'odyssée de la naissance de l'Etat, nous voici revenus à l'actualité : passées les chaotiques élections présidentielles puis législatives, un calme relatif s'est établi en France après qu'a jailli, tel un deus ex machina, un nouveau président. Sa jeunesse et son autorité justement qualifiée de « jupitérienne » ont fait quelque peu baisser les tensions. Jacques GARELLO n'en reste pas moins vigilant et il nous propose, dès ce début de mandat, une sorte d'état des lieux : l'économie saura-t-elle se mettre en marche ? (p. 18)

 

La traditionnelle photo de famille du nouveau gouvernement a été prise au matin du 22 juin dans les jardins ensoleillés de l'Elysée. Certes, la famille nombreuse d'Emmanuel MACRON n'est pas au complet - il y manque les députés. Dommage, s'ils y étaient représentés, nous aurions un « macronrama » de 340 personnes - échantillonnage de la population de notre pays, de l'ouvrier au capitaine d'industrie en passant, bien sûr, par le fonctionnaire - personnes honnêtes, de surcroît, puisqu'un sévère examen de passage a débusqué puis éliminé les tricheurs. En somme, un parfait instantané de la France aujourd'hui. Patrick COQUART met en doute l'authenticité de cette belle image (p. 20).

 

Une récente décision du CSA, prise à ('encontre de l'émission de Cyril HANOUNA, a fait violemment réagir Olivier MERESSE. Non qu'il prenne la défense d'un divertissement d'une inculture et d'une inélégance rares - néanmoins très suivi - mais bien parce qu'il y voit un mauvais procès. L'animateur, dans sa vulgarité assumée, n'est-il pas le témoin de notre temps, le miroir d'une certaine société ? Bref, c'est une émission parmi tant d'autres, hélas ! Y aurait-il une liberté d'expression à la carte ? (p. 23)

 

II est certains combats de l'État qui se multiplient actuellement de façon inquiétante.

Que ce soit contre le moteur diesel, les combustibles fossiles, les engrais, les pesticides, les herbicides... la liste est longue de ces destructions injustifiées (sans aucune proposition de solutions alternatives) consenties par un Etat irresponsable sous la pression croissante des écologistes. Fred AFTALION, chimiste de haut niveau, tire la sonnette d'alarme car, de manière insidieuse, c'est l'industrie chimique tout entière qui est menacée (p.26).

 

Jacqueline Balestier

 

SOMMAIRE  DETAILLE.

 

Page 2 « Le crépuscule des guerriers » par Christian MICHEL, consultant.

 

Page 18 « L'économie française aux couleurs de l'Elysée » par Jacques GARELLO, professeur émérite de l'Université Paul Cézanne-Marseille, président d'honneur de l'Aleps.

 

Page 20 « Des représentants non conformes » par Patrick COQUART, essayiste.

 

Page 23 « Gendarmes du CSA contre guignols du PAF » par Olivier MÉRESSE, consultant.

 

Page 26 « Les écologistes à l'assaut de l'industrie chimique » par Fred AFTALION, administrateur de la Maison de la Chimie, administrateur de l'Aleps.

 

              LIVRES

 

Page 29 Bonnes feuilles :

• L'horreur politique ; l'Etat contre la société d'Olivier BABEAU

 

Page 38 Lire libéral :

L'autre individualisme ; une anthologie d'Alain LAURENT, ouvrage présenté par Nicolas LECAUSSIN

 

             INFORMATIONS


Page 40

• Les mercredis du « 35 »

• 8ème « Week-end de la Liberté »

.